The Day After (Ephesians 4:1)

Easter—the most significant day in the Christian year—has come and gone. But what happens after the big day has passed? Is it just back to life as usual—or does what happened on Easter mean real change in our lives?

Because of Jesus’ death and resurrection, we have forgiveness of sins; we don’t have to face the eternal consequences of our failings. Jesus has set us free. But what about our lives here and now? Are we doomed to keep struggling in an endless cycle of sin and forgiveness? Falling into the same sins over and over? Or does Easter change anything? The good news is that Jesus not only sets us free from the eternal consequences of sin, but he also sets us free from the power of sin in our lives today. Not all once, but step by step.

This means we have hope both for an eternal future, but also hope for today. Easter isn’t the end, it’s just the beginning.

 

Pâques—le jour je plus important de l’année Chrétienne—est venu puis reparti. Mais que se passe t-il après ce grand jour? La vie revient-elle à la normale—ou est-ce que ce qui c’est passé à Pacques change t-il nos vies?

Grace à la mort et la résurrection de Jésus, nous obtenons le pardon des péchés; nous n’avons plus à affronter les conséquences éternelles de nos fautes. Jésus nous a libéré. Alors que faire de nos vies ici et maintenant ? Sommes-nous voués à nous débattre dans un cercle sans fin de péché et de pardon ? À retomber dans les même péchés encore et encore ? Ou est-ce que Pâques change quelque chose ? La bonne nouvelle est non seulement que Jésus  nous libère des conséquences éternelles du péché, mais il nous libère aussi du pouvoir du péché sur nos vies. Cela ne se fait pas d’un seul coup, mais étape par étape.

Cela signifie que nous avons à la fois de l’espoir pour un futur éternel mais aussi pour aujourd’hui. Pâques n’est pas la fin, ça n’est que le commencement.