Tag Archives: communauté

They devoted themselves to the fellowship (Acts 2.38-47)

We are in a short series of messages where we are looking together at the importance of Pentecost in the role of the early church.  We are studying the first two chapters of the book of Acts.  These chapters talk about how the church continues all that Jesus began to do and teach.

Peter stood up on the day of Pentecost and announced that the death of Jesus was not an unfortunate mistake but Jesus was handed over to the authorities “by God’s set purpose and foreknowledge.”  The NT tells us that the principalities and powers were disarmed and God made a public spectacle of them by the cross. Isn’t that amazing?  What seemed like an utter defeat for the son of God was instead the moment when Satan was defeated.

The church filled with God’s spirit is called to represent Jesus here on earth, to remember Him, to announce Him and to do his work of love, justice and truth.  This Sunday we will see that we are called to do that not as individuals but together with others who love Jesus. We are called to be devoted to fellowship. What does that mean and how we do that in the 21st century?

Nous suivons une courte série de messages durant laquelle nous étudions l’importance de la Pentecôte dans le rôle de l’Église primitive.  Nous lisons les deux premiers chapitres du livre  Actes qui narrent comment l’Église continue tout ce que Jésus commença à faire et à enseigner.

En ce jour de Pentecôte, Pierre se leva et annonça que la mort de Jésus n’était pas une erreur mais qu’il fût livré aux autorités “suivant le projet défini et la prescience de Dieu.”  Le Nouveau Testament nous dit que les puissances de ce monde furent désarmées et que Dieu les exposa publiquement par la croix. N’est-ce pas incroyable ?  Ce qui semblait être une défaite totale pour le fils de Dieu était en réalité le moment où Satan fut vaincu.

L’Église, remplie de l’Esprit de Dieu, est appelée à représenter Jésus sur la Terre, à se souvenir de lui, à l’annoncer et à pérenniser son œuvre d’amour, de justice et de vérité.  Ce Dimanche nous verrons que nous sommes appelés à faire cela non pas individuellement mais ensemble avec tous ceux qui aiment Jésus. Nous sommes appelés à se dévouer à la communauté. Qu’est-ce que cela signifie et comment y parvenir au 21ème siècle ?

The Community of Grace (Hebrews 12. 28-13.9)

We have been saying each week that Hebrews is written to people who are so beaten down by the difficulties of life they are almost ready to give up.  We also saw that every week the author gives them something to hold onto. Something that helps them face these realities of suffering, persecution and difficulty in this life we live.  The author gives them something that will help them stand firm when everything about them is shaking.

Now we come to what is often called the practical section of the letter and it seems quite different to us. We don’t really see that there is anything here to help us rather it almost seems like a to-do list.  But this isn’t just a to-do list. Our author is now talking about life together in this community that he called the church of the firstborn and he is telling us that we will never make it without a community of grace.

Nous répétons chaque semaine que l’épitre aux Hébreux fut adressée à des gens abattus par les difficultés de la vie et enclins à abandonner. Nous avons aussi vu que l’auteur leur donne quelque chose à quoi se tenir. Quelque chose pour les aider à affronter ces réalités de la souffrance, la persécution et les difficultés de la vie. L’auteur leur done quelque chose qui les aidera à tenir bon lorsque tout semble s’écrouler.

Nous arrivons à présent à ce qui est souvent appelé la section pratique de la lettre et cela nous semble assez différent.Nous ne voyons pas vraiment quoi que ce soit pour nous aider ici mis à part une liste de chose à faire. Mais il s’agit de bien plus que cela. Notre auteur parle de la vie ensemble dans cette communauté qu’il appelle l’église du premier-né et il nous dit que nous n’y arriverons jamais sans une communauté de grâce.