Tag Archives: bible

They devoted themselves to the breaking of bread (Acts 2.38-47)

We are in a short series of messages where we are looking together at the importance of Pentecost in the role of the early church.  This coming Sunday is Pentecost Sunday.  The day in the church calendar when we celebrate the outpouring of the Holy Spirit and the birth of the church.

The day of Pentecost was a reversal of the tower of Babel when because of sin, God confused the languages of the people of earth and now the coming of the Holy Spirit is a sign that God is bringing people back together through the death and resurrection of the Lord Jesus.  The day of Pentecost 3000 people responded positively to the message of Peter, repented of their sins, were baptized and received the same Holy Spirit that the others had received and the church was born.

The Holy Spirit moved in the hearts of those who responded and they devoted themselves to some essentials. We at Trinity want to be devoted to the same things that the early church was devoted to.  Today we want to look at “they were devoted to the breaking of the bread.” What does that mean and how can we be devoted to the “breaking of the bread?”

Nous suivons une courte série de messages à propos de l’importance de la Pentecôte dans l’Église primitive.  Ce Dimanche sera le jour de la Pentecôte.  C’est le jour du calendrier de l’Église où nous célébrons la descente de l’Esprit Saint et la naissance de l’Église.

Le jour de la Pentecôte est l’inverse des évènements de la tour de Babel car à cause du péché, Dieu a confondu les langages des humains et l’arrivée de l’Esprit Saint est un signe que Dieu rassemble à nouveau les gens à travers la mort et la résurrection du Seigneur Jésus.  Le jour de la Pentecôte, 3000 personnes ont répondu positivement au message de Pierre, se repentant de leurs péchés, ils furent baptisés et reçurent ce même Esprit Saint que les autres avaient reçu et l’Église était née.

L’esprit Saint se meut dans les cœurs de ceux qui répondirent se dévouèrent à l’essentiel. Nous-mêmes, à Trinity voulons nous dévouer aux même choses que celles de l’Église primitive.  Ce Dimanche nous verrons comment “ils se dévouèrent au partage du pain.” Qu’est-ce que cela signifie et comment pouvons-nous nous dévouer au “partage du pain ?”

They devoted themselves to the apostle’s teaching (Acts 2.38-47)

We are in a short series of messages where we are looking together at the importance of Pentecost in the role of the early church.  The first two chapters of Acts tell us about Jesus’ ascension to heaven, the outpouring of his Holy Spirit and the birth of the church, how and why it came into existence.

Last week we looked at the coming of the Holy Spirit on the day of Pentecost and how the Spirit’s coming brought into birth the church.  When the HS came, a group of fearful confused disciples became the foundation stones of the church. Paul tells us in Ephesians that the church is built on the foundation of the apostles and prophets, with Christ Jesus himself as the chief cornerstone and that we are being built together to become a dwelling in which God lives by his Spirit.

So the HS came and the church was born. Then the conclusion of chapter two gives us a resume of what was important to this early church.  They devoted themselves to four things. What are they? And can we be devoted to the same things?  Let’s see.

Nous suivons une série de messages à propos de l’importance de la Pentecôte dans le rôle de l’Église primitive.  Les deux premiers chapitres du livre des Actes nous narrent l’ascension de Jésus aux cieux, le don de l’Esprit Saint et la naissance de l’Église, comment et pourquoi existe t-elle.
La semaine dernière nous avons vu l’arrivée de l’Esprit Saint le jour de la Pentecôte et comment cela a fait naître l’Église.  Lorsque l’Esprit Saint est venu, un groupe de disciples effrayés est devenu la pierre angulaire de l’Église. Paul nous dit dans l’épître aux Éphésiens que l’Église est bâtie sur la fondation des apôtres et des prophètes, avec Jésus Christ lui-même en tant que pierre d’achoppement et qu’ensemble, nous devenons la demeure de l’Esprit de Dieu.

L’Esprit Saint est donc venu puis l’Église est née. Le chapitre deux se conclue sur un résumé de ce qui était important pour cette église primitive.  Ils se dévouèrent à quatre choses. Lesquelles ? Et comment pouvons-nous nous dévouer aux même choses ?  Voyons cela ensemble.

Do the Bible and Science Conflict ? (Genesis 1,2)

  We are continuing today a new series of messages entitled  “Answering Objections to the Christian Faith.”  We are trying to deal with the most difficult questions that we as Christians have to face in a pluralistic society; the objections that others have to our faith.

  As we mentioned previously, since we are dealing with difficult topics, we want to open this to a dialogue. So what we are going to do for all who would like to is that we will take a few minutes after the service each week from 5:15-5:45 in “salle calvin” to answer your questions. You can grab a cup of coffee while I greet people who are not going to stay and then we will meet together to talk further about the topic of the week.

  Today we want to focus on the topic do science and the Bible conflict?  We are going to talk about creation and evolution.  Not everyone will agree but we can talk about details and more precise questions during the question and answer time. Suffice it to say that we need to see both that scientific data grows and changes with time but also that we need to look at how we interpret Scripture.

creation

  Nous poursuivons cette nouvelle série de messages intitulée:  “Répondre aux Objections faites à l’encontre de la Foi Chrétienne.”  Nous tentons de répondre aux questions les plus difficiles auxquelles les Chrétiens doivent faire face au sein d’une société pluraliste; les objections que d’autres ont à propos de notre foi.

   Comme nous l’avons dit la semaine dernière, en nous ouvrant aux sujets compliqués, nous espérons un dialogue. Pour ce faire nous proposerons à ceux qui le désirent de nous réunir pendant quelques minutes chaque semaine à la fin de notre culte (entre 17h15 et 17h45) en la salle Calvin pour répondre aux questions. Vous pourrez vous servir une tasse de café le temps de saluer les personnes qui ne resteront pas,  puis nous nous réunirons pour parler plus longuement du sujet de la semaine.

  Ce Dimanche nous aborderons la question du conflit entre la science et la Bible ?  Nous y parlerons de la création ainsi que de l’évolution.  Tous ne seront pas d’accord mais nous aborderons les détails lors de notre session de questions. Il suffit d’observer que les résultats scientifiques grandissent et changent avec le temps mais nous devons aussi voir la façon dont nous interprétons les Écritures.

Can we Trust the Bible ? (Luke 1.1-4)

   We are continuing a new series of messages entitled  “Answering Objections to the Christian Faith.”  We are trying to deal with the most difficult questions that we as Christians have to face in a pluralistic society; the objections that others have to our faith.

   As we mentioned last week, since we are dealing with difficult topics, we want to open this to a dialogue. So what we are going to do for all who would like to is that we will take a few minutes after the service each week from 5:15-5:45 in “salle calvin” to answer your questions. You can grab a cup of coffee while I greet people who are not going to stay and then we will meet together to talk further about the topic of the week.

   This Sunday we want to focus on why we as evangelical Christians put so much faith and trust in the bible as the Word of God.  Many modern people say, “There are good things in the bible but you can’t believe it all.”  But we as Christians believe if the Scripture is indeed the Word of God then it becomes an authoritative revelation from God to man that is the guide for our life and beliefs. We believe that the bible was inspired by God and it is not just a human book but comes to us as God’s revelation. As Christians we don’t pick and choose what we like about the bible, we submit ourselves to it as God’s trust. Are we doing that blindly or are there good reasons to trust the bible?

Screen Shot 2016-08-29 at 17.34.53

   Nous poursuivons cette nouvelle série de messages intitulée:  “Répondre aux Objections faites à l’encontre de la Foi Chrétienne.”  Nous tentons de répondre aux questions les plus difficiles auxquelles les Chrétiens doivent faire face au sein d’une société pluraliste; les objections que d’autres ont à propos de notre foi.

   Comme nous l’avons dit la semaine dernière, en nous ouvrant aux sujets compliqués, nous espérons un dialogue. Pour ce faire nous proposerons à ceux qui le désirent de nous réunir pendant quelques minutes chaque semaine à la fin de notre culte (entre 17h15 et 17h45) en la salle Calvin pour répondre aux questions. Vous pourrez vous servir une tasse de café le temps de saluer les personnes qui ne resteront pas,  puis nous nous réunirons pour parler plus longuement du sujet de la semaine.

   Ce Dimanche nous nous concentrerons sur la raison pour laquelle les Chrétiens Évangéliques placent tant leur foi dans la Bible en tant que la Parole de Dieu.  Beaucoup de nos contemporains disent: “Il y a de bonnes choses dans la Bible mais on ne peut pas tout croire.”  Mais en tant que Chrétiens nous croyons que les Écritures sont bel et bien la Parole de Dieu et donc qu’elles relèvent par conséquent d’une révélation autoritaire de Dieu pour les Hommes qui guide notre vie et notre croyance. Nous croyons que la Bible fut inspirée par Dieu et qu’il ne s’agit pas seulement d’un livre humain mais qu’il nous est parvenu par une révélation de Dieu. En tant que Chrétiens,  nous ne choisissons pas les parties que nous préférons dans la Bible, mais nous nous soumettons à la Vérité de Dieu. Faisons-nous cela aveuglément ou y-a t’il de bonnes raisons de faire confiance à la Bible ?

A Better Resurrection (Hebrews 11.32-40)

We have been studying the letter to the Hebrews and we have said most every week that this letter was written to first-century urban Christians who were suffering and who were overwhelmed by the difficulties of life and about to give up.

Each week we have seen that the author points out how they can stand firm and how they can overcome in really difficult times.  And today we come to the end of a long section where the writer has been offering a resource to these people beaten down by life and telling them that if they have this they will be able to stand strong in really difficult times and circumstances.  If you had access to such a resource to stand firm when life was really hard, would you take it?

Let’s read what the author of Hebrews is saying and then ask two simple questions of the passage.  What is this resource? And how do we get it?

Nous avons étudié l’épître aux Hébreux et répéter presque chaque semaine que cette lettre fut adressée à des Chrétiens citadins du premier siècle accablés par les difficultés de la vie et prêts à abandonner.

Chaque semaine nous avons vu l’auteur expliquer comment tenir bon et surmonter les temps difficiles.  Aujourd’hui nous arrivons à la fin de cette longue section alors que l’auteur offre une ressource à ces gens abattus leur disant que s’ils possède ceci, ils pourront rester forts malgré les difficultés et les circonstances.  Si vous aviez accès à une telle ressource pour tenir bon lorsque la vie est trop dure, l’useriez-vous ?

Lisons ensemble ce que l’auteur de l’épître aux Hébreux nous dit et posons-nous deux questions très simple.  Quelle est cette ressource ? Et comment l’obtenir ?

The Unseen Foundation (Hebrews 11.1-13)

Each week we have seen that the author of Hebrews wanted to give resources to discouraged urban Christians to help them to hold onto Jesus in spite of the difficulties of life.

We have mentioned over and over that this is really a piece of pastoral counseling to this group of people and today we come to that passage that has often stood alone and been taught on alone, the great faith chapter, Hebrews 11 but I want you to remember what we have said. This chapter is not dealt with in isolation but comes with all the rest of the pastoral advice of this letter.

But what our author is saying to his readers is this: one of the keys to dealing with the difficulties of life is to be people of faith.  Okay many of you are saying – that doesn’t really help me much because what is faith and what does it mean to be a person of faith? Let’s look together.

At this point our culture doesn’t help us much because many people misunderstand what faith really is. Let’s look at why the author of Hebrews thinks this is such a powerful resource for those who are troubled by the difficulties of life.

Chaque semaine nous voyons que l’auteur de l’épître aux Hébreux voulait donner les ressources pour aider les Chrétiens métropolitains à rester concentrés sur Jésus malgré les difficultés de la vie.

Nous avons maintes fois mentionné que cette lettre est un vrai conseil pastoral pour ces gens et aujourd’hui nous arrivons à un passage qui a bien souvent été utilisé seul, le grand chapitre de la foi, Hébreux 11 mais je veux que vous vous souveniez bien de ce que nous avons dit auparavant. Ce chapitre ne doit pas être traité en isolation mais au milieu de tout le reste du conseil pastoral contenu dans cette lettre.

Voici ce que l’auteur explique à ses lecteurs: une des clefs pour gérer les difficultés de la vie est d’être un peuple de foi. D’accord, beaucoup d’entre vous diront: cela ne m’aide pas vraiment car qu’est-ce que la foi, et que signifie d’être une personne de foi ? Voyons cela ensemble.

À ce point notre culture ne nous aide pas tant car beaucoup de gens ne comprennent pas vraiment ce qu’est réellement la foi. Voyons pourquoi l’auteur de cet épître aux Hébreux pense que c’est un outil si puissant pour ceux qui sont troublés par les difficultés de la vie.