The City of God (Hebrews 13.10-21)

We have constantly emphasized in this series that Hebrews is written to people who are beaten down by the pressures of life and the question that is on their hearts is, “If God supposedly loves us so much then why is life so hard?”  Have you ever asked that? The Hebrew Christians were asking that over and over and this book was written to help answer that question.

We have seen that it is an amazing combination of gentle loving counsel and stern warnings because there are times in our lives when we just need someone to love us and encourage us so that we will hold on and there are other times when what we really need is a swift kick in the pants so that we will get up and keep walking and stop feeling sorry for ourselves.

We close the letter today with a reminder that if we are going to hold on we have to see the “City of God” that is coming in our future.

Nous avons assez répété que l’épitre aux Hébreux fut adressée à des gens abattus par les pressions de la vie et la question qui repose sur leurs cœurs est: “Si Dieu nous aime tant alors pourquoi ces souffrances ?”  Ne vous êtes-vous jamais posé cette question ? Les Chrétiens Hébreux se posait cette question sans cesse et cette lettre fut écrite dans le but de tenter d’y répondre.

Nous avons vu qu’elle était une incroyable combinaison de conseils attentionnés et d’avertissements rigoureux parce qu’il y a des moments dans nos vies durant lesquels nous avons simplement besoin de quelqu’un pour nous aimer et nous encourager  afin de tenir bon et puis d’autres moments pendant lesquels tout ce qu’il nous faut est un coup de pied aux fesses pour nous faire se relever et continuer de marcher sans s’apitoyer sur notre sort.

Nous concluons cette lettre aujourd’hui avec un rappel que si nous voulons tenir bon,  nous devons voir cette “Cité de Dieu” qui arrive dans notre futur.