Hope of the World (Luke 2:25-35)

nativity_1780600c

I love a Christmas service and Christmas worship but I understand that doesn’t mean all is well with the world.

We live in a world where Christmas actually seems for many a nice comforting story but deeply out of touch with the realities and brutalities of life.  Yet I am reminded that the first Christmas was not all beauty and light.  A young unwed mother had to travel many hard miles to reach her home city because of the tax burden of living in occupied territory.  She gave birth to her firstborn in a stable and laid him in a manger.

No, Christmas is not blind optimism and it certainly isn’t primarily shopping and presents.  Christmas is the hard reality of the God of the universe taking on human flesh and coming to share our pain and our sorrows. But that message brings hope.  Hope for a hard, dark world and hope for the future.

How can we have that hope?

J’aime le culte de Noël et la louange de Noël mais je comprends que cela ne signifie pas que tout va bien dans le meilleur des mondes.

Nous vivons dans un monde où pour la plupart des gens, Noël semble être une gentille histoire réconfortante mais totalement en dehors des réalités et des brutalités de la vie.  Cependant le premier Noël n’était pas que de beauté et de lumière non plus.  Une jeune mère non-mariée dpu faire un long et pénible trajet pour rejoindre sa ville natale à cause des contraintes liées à une vie dans un pays occupé.  Elle accoucha de son premier-né dans une étable et le plaça dans une mangeoire.

Non, Noël n’est pas de l’optimisme aveugle ni principalement du shopping et des cadeaux.  Noël est la dure réalité du Dieu de l’univers se faisant chair et venant partager notre peine et nos soucis. Mais ce message apporte l’espérance.  L’espérance pour un monde sombre et dur, l’espérance pour le futur.

Comment pouvons-nous avoir cette espérance ?